Et Pandore en avait deux ! : Mon Cygne, mon Signe... (Correspondances Abel Gance-Nelly Kaplan)

Mon Cygne, mon Signe... (Correspondances Abel Gance - Nelly Kaplan)
Auteur : Nelly Kaplan
Editeur : Editions du Rocher

Un roman surréaliste ne se raconte pas. Dora, une détective privée, recherche une disparue, ainsi qu'un paquet de lettres, disparues elles aussi.
L'enquête tourne beaucoup autour d'un bar où l'on commence par boire un cocktail appelé "Parfait amour", avant d'aller le faire dans un boudoir dérobé...
La détective privée retrouvera la disparue, et surtout les lettres, que, sur le Pont des Arts, et en présence de ses trois amies les grenouilles Do, Jo et No, elle jettera dans la Seine. Les lettres se transforment en lampes au bec d'argent, et Dora disparaît, enveloppée dans son manteau de fou rire...
C'est merveilleusement fantaisiste, léger, poétique. Car, à côté d'un goût certain pour le baroque et la démesure, Nelly Kaplan a toujours privilégié la verve et l'humour. Nelly Kaplan est toujours restée aimable et sympathique. Pourtant, il y a aussi là-dessous des choses plus graves. En effet, le roman s'inspire librement des dix années où Nelly Kaplan a aimé le grand cinéaste Abel Gance et a travaillé avec lui. Les lettres d'Abel Gance montrent que leur relation n'a pas toujours été de tout repos, et que la jeune femme a parfois souffert à cause d'un homme plus âgé qu'elle. Mais ce plaidoyer pro domo ne se transforme jamais en jérémiade aigrie : elle sait trop bien que ce fut quand même une passion entre eux. Et elle passe, toujours enveloppée dans son manteau de fou rire... Grâce à La Fiancée du pirate, elle s'est fait une place dans le coeur des Français.
Cet ouvrage réunit également des documents inédits sur un grand nom du cinéma : Abel Gance.

18,20 €
Parution : Mai 2008
148 pages
ISBN : 978-2-2680-6562-5
Fiche consultée 36 fois