Je ne reverrai plus le monde: Textes de prison

Auteur : Ahmet Altan
Editeur : Actes Sud

L’écrivain et essayiste Ahmet Altan était le rédacteur en chef du quotidien “Taraf” jusqu’au 15 juillet 2016. À cette date, la Turquie s’enflamme, des milliers de personnes descendent dans la rue suite à une tentative de putsch. Dès le lendemain, une vague d’arrestations s’abat parmi les fonctionnaires, les enseignants, l’armée et les journalistes. Ahmet Altan fait partie de ceux-là, il sera condamné à perpétuité, accusé d’avoir appelé au renversement du gouvernement de l’AKP, et finalement libéré en avril 2021, sur ordre de la Cour de cassation de Turquie, après plus de quatre ans d’emprisonement. Il a 71 ans.
Ces textes ont été écrits du fond de sa cellule. Poignants, remarquablement maîtrisés, ces allers-retours entre réflexions, méditati ons et sensations expriment le quotidien du prisonnier mais ils disent aussi combien l’écriture est pour lui salvatrice. Tel un credo, il s’en remet à son imagination, à la force des mots.
Un livre de résilience exemplaire qui a reçu le prix André Malraux en 2019.

Traduction : Julien Lapeyre de Cabanes
7,70 €
Parution : Septembre 2021
Format: Poche
224 pages
Collection: Babel
ISBN : 978-2-3301-5375-5
Fiche consultée 43 fois