Au temps des Vikings

Auteur : Anders Winroth
Editeur : La Découverte

De 800 à 1100, les Vikings, venus du Nord, sèment la terreur dans de nombreuses villes européennes. Ils pillent, s’emparent des trésors des églises et des monastères, enlèvent des habitants qu’ils rançonnent ou vendent comme esclaves.
Mais on ignore souvent que ces marchands exceptionnels ont ouvert de nouvelles voies commerciales entre le Nord, Bagdad et Byzance. Ils se sont installés en Russie, dans les îles Britanniques, en Irlande, en Islande et au Groenland. Ils ont développé une poésie raffinée, vantant les prouesses des guerriers et les aventures des dieux. Les Vikings ne constituaient pourtant pas un peuple. Il n’était pas nécessaire qu’un sang scandinave coulât dans les veines du guerrier pour qu’il soit reconnu comme Viking.
L’auteur utilise les plus récentes découvertes archéologiques et les récits des ambassadeurs arabes pour raconter le quotidien des paysans comme des seigneurs de guerre – un monde où règnent magie et fantômes. Loin des barbares sanguinaires souvent décrits, les Vikings ont ainsi été des acteurs économiques de premier plan de la nouvelle Europe, avant de disparaître avec l’évangélisation de la Scandinavie et la création des royaumes de Norvège, de Suède et du Danemark.

13,00 €
Parution : Mai 2020
Format: Poche
348 pages
ISBN : 978-2-3480-6018-2
Fiche consultée 41 fois

Le sommaire

Introduction. La fureur des hommes du Nord
1. Violence par temps violents
2. Les Rörik chez eux et ailleurs. L’émigration au temps des Vikings
3. Navires, bateaux et voyages vers l’au-delà
4. Monnaie, soie et hareng. Le commerce en Europe du Nord au temps des Vikings
5. Des chefs aux rois
6. Chez soi, à la ferme
7. Les religions du Nord
8. Arts et lettres
Épilogue. La fin du temps des Vikings
Conseils de lecture à destination du public francophone