Plaidoyer pour les aidants

Plaidoyer pour les aidants

Auteur : Pierre Dharréville
Editeur : Atelier

Aider. Il faut imaginer ce que cela représente d'engagement au quotidien, parfois à chaque moment de la journée, ce que cela représente d'inquiétude, de soucis, d'organisation, d'efforts. Or il s'agit d'un phénomène massif, remarquable et révélateur. Leur nombre était évalué à 8,3 millions en 2008. Aujourd'hui, il y a sans doute plus de 10 millions de personnes aidantes dans notre pays, qui auprès d'un proche en situation de handicap, qui auprès d'un proche âgé en perte d'autonomie, qui auprès d'un proche invalide ou atteint d'une grave maladie. Peut-être 15% de la population française. Que de générosité, que de solidarité, que d'attention portée aux siens, à son entourage et de temps donné face aux accidents et aux difficultés de la vie. Une moitié de salariés, soumis à une dégradation de leurs droits et trop souvent de leurs conditions de travail. Une moitié de retraités soumis à la dégradation continue de leur pouvoir d'achat (et de leur pouvoir solidaire). Il n'y aurait pas autant de poids sur les épaules des proches si la société assumait correctement de façon solidaire ses responsabilités, si les droits des personnes aidées étaient réellement reconnus. Ce travail vient au mieux en complément, en fait en palliatif, d'une réponse publique qui n'est pas à la hauteur. Chacun connaît les vertus du citron. On peut en faire des citronnades et l'utiliser en cuisine. Mais il est également recommandé pour blanchir le linge et éliminer les taches, guérir les maux de gorge, faire briller miroirs et fenêtres, désinfecter les planches à découper ou encore rafraîchir l'haleine. Il est connu pour ses effets favorables sur la santé et son rôle préventif dans la survenue de plusieurs maladies. Les personnes aidantes ont bien souvent le sentiment que la société les prend pour des citrons. Ce livre en appelle à une prise de conscience. Il veut d'abord souligner l'immensité de ce travail gratuit, son utilité, sa générosité. Ce travail doit e^tre reconnu. Le reconnai^tre, c'est ouvrir les yeux sur la situation de celles et ceux qui ont besoin d'aide, et qui y ont droit. Le reconnai^tre, c'est ouvrir les yeux sur la situation de celles et ceux qui aident. Et qui ne peut perdurer ainsi.

5,00 €
Parution : Août 2018
68 pages
ISBN : 978-2-7082-4574-7
Fiche consultée 20 fois