Changer sa vie sans changer le monde: L'anarchisme contemporain entre émancipation individuelle et révolution sociale

Auteur : Murray Bookchin
Editeur : Agone

« Je ne peux que suivre Emma Goldman quand elle déclare ne pas vouloir d’une révolution où elle ne pourrait pas danser. Mais à tout le moins, elle voulait une révolution sociale, sans laquelle de telles fins esthétiques et psychologiques ne bénéficieraient qu’à quelques-uns. Or les objectifs révolutionnaires et sociaux de l’anarchisme aujourd’hui souffrent d’une telle dégradation que ce mot fera bientôt partie intégrante du vocabulaire chic bourgeois du siècle à venir : une chose quelque peu polissonne, rebelle, insouciante, mais délicieusement inoffensive. »

En 1995, Murray Bookchin étrille la perméabilité des anarchistes aux maux qui affectent la société – individualisme forcené, goût de la posture , irrationalisme revendiqué –, qui les conduit à se détourner de leur héritage socialiste et à abandonner l’internationalisme, le confédéralisme, et l’esprit démocratique, antimilitariste et laïque qui le distinguaient d’autres mouvements. Le livre est un plaidoyer contre les obscurantismes de toutes sortes, pour la démocratie et l’humanisme rationaliste.

14,00 €
Parution : Septembre 2019
160 pages
ISBN : 978-2-7489-0399-7
Fiche consultée 11 fois