La France, pays de race blanche

Auteur : Gaston Kelman
Editeur : Archipel

« La France est un pays de race blanche, dans lequel on accueille aussi des personnes étrangères ». Ainsi s'exprime l'eurodéputée Nadine Morano le 26 septembre 2015, sur le plateau d'On n'est pas couché, l'émission de Laurent Ruquier.
Passés le scandale et l'indignation, que penser de cette affirmation ? Relève-t-elle du « racisme ordinaire » alimenté par les difficultés économiques et les incertitudes identitaires ? De la bêtise et de l'ignorance (il n'y a qu'une race humaine) ? De quels réflexes, de quels stéréotypes, de tels propos est-elle l'expression ?
Gaston Kelman se refuse à appartenir à une « communauté noire ». Non, il se dit français, bourguignon, mais ne verrouillera certainement pas son discours en intégrant ce préjugé diffamant.
Stop à une fragmentation de la société en une dimension colorielle ! Il est nécessaire de repenser notre société comme une véritable entité de valeurs et non de couleurs.

17,00 €
Parution : Avril 2016
180 pages
ISBN : 978-2-8098-1843-7
Fiche consultée 27 fois