Un Roumain à Paris

Auteur : Dumitru Tsepeneag
Editeur : POL

Dumitru Tsepeneag est un auteur roumain établi en France depuis plus de 40 ans. Dans les années 1960 et 70, c'est le chef de file de l'onirisme, le seul courant littéraire à s'opposer au réalisme socialiste officiel en Roumanie. En 1975, il est déchu de sa nationalité par Ceausescu et contraint à l'exil. Il publie aujourd'hui pour la première fois en français une partie importante de son journal, sous le titre de Un Roumain à Paris. C'est la période des premiers séjours de l'écrivain à Paris, entre 1970 et 1973 ; s'y ajoutent les notes d'un voyage en Amérique (1974) et finalement les notes de 1977-1978, période qui prélude sa décision de s'établir en France. Il s'agit d'un témoignage exceptionnel, à travers les remous du champ littéraire roumain, sur la crise qui aboutira à l'effondrement du système totalitaire. L'expérience poussait les gens venus des pays de l'Est, tel Dumitru Tsepeneag, à croire dès les années 1970 qu'un nouveau type de société ne peut se concevoir qu'en dépassant le communisme par la gauche, ce qui reste d'actualité aujourd'hui pour ceux qui constatent les failles de la société libérale.
Ce « journal » raconte la confrontation avec les autorités roumaines. Esthétique au départ, elle devient vite politique. Ce qui conduit Tsepeneag à chercher aussi des appuis en France, comme Roland Barthes (son directeur de thèse), Alain Robbe-Grillet, Eugène Ionesco et Emil Cioran, en passant par les « dissidents » de l'Est et certains membres éminents du PCF, tous préoccupés à ce moment-là par les perspectives de la « détente Est-Ouest » et de la « coexistence pacifique » des deux.

24,00 €
Parution : Février 2021
640 pages
ISBN : 978-2-8180-4390-5
Fiche consultée 43 fois