La muqaddima: extraits

La muqaddima: extraits

Auteur : Georges Labica
Editeur : Le Temps des Cerises

bn Khaldûn, né à Tunis en 1332 (732) et mort au Caire en 1408 (808), a connu, de l’Andalousie, au Maghreb et à l’Egypte, le faste des cours, où il fut conseiller, ministre, magistrat ou professeur, ainsi que le désert et la rude vie des Bédouins et même la prison. Ce condottiere fut un savant qui parvint à maîtriser un énorme matériau historique et à en dégager des lois dont la validité ne s’est pas encore perdue.
Victime des vicissitudes qui ont marqué le temps d’arrêt de la civilisation islamique, il n’a été « découvert » par l’Occident qu’à la fin du XIXe siècle. Véritable génie fondateur de cette « science nouvelle » qu’est la science des sociétés, il a été comparé à tous ses grands successeurs, de Machiavel à Marx, et souvent en leur défaveur.
« L’histoire se caractérise par l’examen et la vérification des faits, la recherche précise des causes et des origines des choses existantes, la connaissance profonde de la manière dont les événements se sont déroulés et leurs connexions. »
Les textes choisis par Georges Labica offrent au lecteur d’aujourd’hui l’essentiel des trois volumes, représentant les Prolégomènes (Muqqaddima) d’une Histoire qui se voulait universelle.

15,00 €
Parution : Septembre 2006
ISBN : 978-2-8410-9614-5
Fiche consultée 20 fois