Retour

Auteur : Natasha Radojcic-Kane

Editeur : L'Esprit des Péninsules

" A quoi ressemble Sarajevo ? " demande un homme au début du roman. " Autrefois, c'était une grande ville, maintenant, tout a brûlé ", répond son interlocuteur. À quoi ressemble un après-guerre ? se demande-t-on aujourd'hui que les yeux électroniques du monde entier ne sont plus braqués sur la défunte Bosnie multiculturelle. À l'errance de mon personnage principal, répond Natasha Radojcic-Kane. Revenu devant sa maison natale, après des années passées sur le front, Halid tourne les talons. Peur de voir sa mère fondre en larmes. Pas d'humeur à raconter des histoires d'ancien combattant. Trois jours durant, il traîne dans son village, où chrétiens, musulmans et tsiganes sont devenus d'irréductibles ennemis. Dans sa volonté de renouer le fil d'une ancienne liaison et de réparer les fautes passées, il se heurte aux présences - sa mère ou Mira, son premier amour, comme aux absences - Momir, son meilleur ami est mort en combattant dans le " mauvais camp ". Mais peut-on changer le cours de l'Histoire ? Mais peut-on changer le cours d'une tragédie ?

19,50 €
Parution : Septembre 2005
212 pages
ISBN : 978-2-8463-6084-5