Les lois d'Alfred Hitchcock

Les lois d'Alfred Hitchcock

Auteur : Arnaud Coutant
Editeur : Mare Martin

Le but de cet ouvrage est d’étudier l’ensemble de la filmographie d’Alfred Hitchcock à partir d’un point de vue juridique. Cet examen permet de dégager trois grandes lois que le cinéaste a mises en scène. La première concerne les relations entre les individus : le mariage conduit au meurtre. C’est un principe qu’Hitchcock va décliner dans de nombreux films. Il démontre ainsi, dans ses scénarios comme dans sa manière de terminer une histoire, les contradictions inhérentes au mariage et le lien quasi évident selon lui entre le non-respect du mariage et de ses obligations et le meurtre. Même les instruments de meurtre sont domestiques (cravates, couteaux de cuisine, four à gaz)… La deuxième vise la justice dans sa dimension humaine. Parce qu’elle est faite par des êtres humains, parce qu’elle fait intervenir de manière inévitable des individus en tant que policiers, avocats, magistrats, elle ne conduit pas à la véritable justice, passant à côté de la vérité et entraînant fréquemment la condamnation de l’innocent. La nature humaine ne permet pas d’accomplir de manière impartiale et juste la mission judiciaire. Quant à la troisième, elle est typiquement hitchcockienne puisqu’Hitchcock est un janséniste. Seule la loi divine peut conduire à une forme de justice, selon lui. On en trouve de nombreux signes dans ses films par les portraits qu’il fait de ses assassins comme de ses innocents. La technique cinématographique devient un outil de démonstration au service d’une certaine conception du droit pour le réalisateur. L’ouvrage permet au lecteur de comprendre la signification de l’oeuvre d’Hitchcock, au-delà de la simple réalisation de films. Il s’agit bien d’un message juridique qui est transmis autant par les scénarios que par la manière de filmer.

25,00 €
Parution : Octobre 2018
223 pages
ISBN : 978-2-8493-4383-8
Fiche consultée 27 fois