Mai 68 : Baden : la mort du gaullisme

Auteur(s) : Benoît d' Aiguillon, José Lenzini
Editeur : Transbordeurs

Évoquer mai 1968, ses péripéties, ses répercussions sur la vie française... Cet essai ne s'en éloigne pas. Néanmoins, les auteurs se sont plus particulièrement attachés à l'une des journées essentielles de ces " événements " : le 29. Ce jour-là, le général de Gaulle fuit à Baden-Baden (Allemagne) sans prévenir personne. Souhaite-t-il quitter la France ? Se désengager de cette révolte dont il ne semble pas comprendre toutes les aspirations, les ressentiments des jeunes et de bon nombre de leurs aînés ? À moins qu'il veuille créer un électrochoc... S'appuyant sur le témoignage exclusif de l'amiral François Flohic qui fut le seul témoin de cet exil de quelques heures, et sur des recherches personnelles, les deux auteurs mettent en exergue une réalité qui découlera de cette fuite à Baden : la fin du gaullisme. C'est l'objet principal de cet essai à la fois original et pertinent qui révèle l'un des principaux " héritages " de mai 1968... et pourtant le plus ignoré !

15,00 €
Parution : Avril 2008
181 pages
ISBN : 978-2-8495-7133-0
Fiche consultée 11 fois