De la joie d'être paresseux

Auteur : Jennifer McCartney
Editeur : Fayard/Mazarine
En deux mots...

Pour ceux qui ne veulent pas d’un coach de vie – un petit guide pour se libérer de l’obsession sociale du succès. Être paresseux est à la portée de n’importe qui. Le vrai talent, c’est de parvenir à assumer une absence de grandes ambitions. C’est vivre sa vie sans se préoccuper de l’avalanche d’incitations au développement personnel. Ne faire que le strict nécessaire, c’est tenir à distance ceux qui tentent d’en faire toujours plus.

Note de l’auteur J’ai un secret à vous dire. Vous n’êtes pas paresseux. Votre vie n’est pas un échec. Vous n’êtes pas inutile. L’idée que nous ayons besoin de faire sans cesse de notre mieux et d’être constamment productif n’est qu’une idiotie capitaliste sans cesse renforcée par notre société laveuse de cerveaux. À moins bien sûr que vous ne viviez en Suède, où tout le monde profite de cinq mois de congé annuels et d’un abonnement à vie chez IKEA. Ce livre s’adresse à ceux d’entre vous qui ont besoin de respirer un peu et de s’ouvrir à l’art de ne pas en faire trop.

Traduction : Alexandra Maillard
12,90 €
Parution : Mai 2019
192 pages
ISBN : 978-2-8637-4502-1
Fiche consultée 14 fois

Présentation de l'éditeur

Pour ceux qui ne veulent pas d’un coach de vie – un petit guide pour se libérer de l’obsession sociale du succès.
Saviez-vous que les gens paresseux vivent plus longtemps, seraient plus intelligents et plus efficaces au travail que leurs collègues ? On parle d’un vilain défaut, mais il a apparemment ses bons côtés !
Si être paresseux est à portée de pantoufles de n’importe qui, oser l’assumer est tout un art. De petites astuces (tout peut servir de cuillère) en révélations (pourquoi démissionner paie bien), ce livre va vous aider à laisser s’exprimer le paresseux qui sommeille – ou bâille – en vous. Et tenez-vous bien : en faire juste assez suffit largement à vivre heureux et à contenter votre entourage. Alors posez cet arrosoir, et plutôt que d’inonder vos plantes vertes, reposez-vous sur vos lauriers !
Dans une société toujours plus exigeante, jamais la pression du succès et du dépassement de soi n’a semblée si forte. Pourtant 99% de la population mondiale est dans la moyenne. Être humain, voilà la définition du succès ! Et c’est déjà bien assez compliqué sans tout ce stress pour l’être avec brio.