Mensonges

Mensonges

Auteur : Valérie Zenatti
Editeur : L'olivier

"Menteuse", Valérie Zenatti l’est dès la première ligne de ce livre puisqu’elle prétend être Aharon Appelfeld jusqu’à ce qu’elle dévoile sa propre identité. Cet "aveu" l’amène à parler de son enfance à Nice, de sa fascination pour les fêtes juives, de la révélation que fut pour elle, enfant, le film Holocauste, de son adolescence en Israël avec sa famille, de sa rencontre avec Aharon Appelfeld, l’écrivain dont elle devient la traductrice et l’amie.

Donc le héros favori de Valérie Zenatti est « Aharon Appelfeld ». Pas le vrai Appelfeld, l’écrivain mondialement connu dont les livres nous bouleversent. Mais un personnage qui, même s’il emprunte bien des traits à son modèle, doit beaucoup à l’imagination de Valérie Zenatti. S’autorisant de la complicité qui la lie à Aharon Appelfeld, Valérie Zenatti invente une fiction dans laquelle deux enfants – un garçon et une fille – se retrouvent dans une forêt ukrainienne, pendant la Seconde Guerre mondiale, poursuivis par une meute de loups. Cet épisode presque onirique est le cœur d’un livre où le destin de l’écrivain et celui de sa traductrice ne cessent de se croiser et de se répondre (née en France, Valérie Zenatti a été élevée en Israël)

10,10 €
Parution : Avril 2011
80 pages
ISBN : 978-2-8792-9783-5
Fiche consultée 36 fois