L'abbé Henri Péan, chef méconnu de la Résistance en Touraine

L'abbé Henri Péan, chef méconnu de la Résistance en Touraine

Auteur : Jean Gilles Dutardre
Editeur : Anovi

Curé des paroisses de Draché, Maillé et la Celle-Saint-Avant (Indre-et-Loire) à partir de 1930, l'abbé Henri Péan fut, sous l'occupation, l'âme de la Résistance dans le sud de la Touraine. Dès sa libération des camps de prisonniers de guerre, dans les dernières semaines de 1940, il s'employa à faire franchir la ligne de démarcation à plus de 2.000 fugitifs, dont de nombreux Juifs et aviateurs alliés. au fil des mois, il forma également un réseau de renseignement et d'action. A sa tête, il organisa des parachutages, transmit des informations capitales à Londres, fabriqua de faux papiers... Arrêté par la Gestapo en février 1944, il est mort sous la torture. De l'avis unanime, l'abbé Péan a fait preuve pendant ces années noires d'une abnégation totale et d'un réel mépris du danger, au service de tous ceux qui, comme lui, luttaient contre l'occupant. Après la guerre, de nombreuses récompenses lui furent décernées à titre posthume, notamment par les Etats-Unis. Pourtant, le détail de son action est mal connu. les archives sont rares et l'abbé était trop modeste et trop soucieux de servir pour avoir songé à laisser un témoignage. Héros de la résistance, Henri Péan, reste donc méconnu. A l'aide de sources souvent inédites, Jean-Gilles Dutardre nous invite à découvrir l'homme et le résistant. Ce faisant, il lève aussi le voile sur l'ensemble des combattants de l'ombre qui, aux côtés de leur chef, ont oeuvré sans relâche entre Touraine et Poitou, souvent au prix de leur vie ou de leur liberté. (70 illustrations)

Parution : Mars 2016
144 pages
ISBN : 978-2-9148-1849-0
Fiche consultée 30 fois