Psychologie de la photographie ancienne (1840-1940)

Psychologie de la photographie ancienne (1840-1940)

Auteur : Stéfan Leclercq

Editeur : Sils Maria

L'invention de la photographie en 1839 par Louis Mandé Daguerre reste un des plus grands événements du XIXe siècle. Si Daguerre n'imagina pas immédiatement les applications de son système, celui-ci s'imposa très vite dans des domaines distincts comme les beaux-arts, les sciences exactes mais aussi occultes. Contrairement à la peinture, la photographie rend une image objective de son modèle, sans fard, sans pathos, sans poésie. Cet ouvrage montre le développement de la photographie dans différents domaines de la société occidentale du XIXe et du XXe siècle, et révèle ce qu'elle a pu engager et modifier dans l'univers des peintres, des explorateurs ou encore des pompes funèbres, par exemple. Il tente de comprendre le besoin de l'invention photographique, ce qu'elle a pu engager dans la représentation du monde, de l'univers et des hommes, que son processus soit lent, rapide, en gris ou en couleurs. Car si l'homme fit le monde à son image, c'est bien la photographie qui modifia le plus profondément l'image de l'homme.

15,00 €
Parution : Avril 2014
130 pages
ISBN : 978-2-9302-4268-2
Fiche consultée 30 fois