Tout ce qui est solide se volatilise

Auteur : Marshall Berman
Editeur : Entremonde

Tout ce qui est solide se volatilise constitue l'un des ouvrages phares sur la modernité, au côté de La condition postmoderne de Jean-François Lyotard ou du livre de Frédéric Jameson, Le Postmodernisme ou la logique culturelle du capitalisme tardif.

Au cours de ce vaste panorama allant du Manifeste communiste, lu comme une proclamation moderniste, aux rues du New York beat, en passant par les proses de Baudelaire errant dans le Paris haussmannien, ou les grandes oeuvres littéraires du « modernisme du sous-développement » russe et jusqu'à notre devenir post-moderne pour le moins ambigu et incertain, Marshall Berman nous invite à réhabiliter, en marxiste humaniste, l'idée même de modernité.

26,00 €
Parution : Avril 2018
450 pages
ISBN : 978-2-9404-2640-9
Fiche consultée 16 fois