Histoire de la puissance persane : Entre plateau iranien, Mésopotamie et Levant

Auteur : Thomas Flichy de La Neuville
Editeur : Parole et Silence

Quel est le moteur de la puissance persane sur la longue durée ? Le plateau iranien se présente comme un espace géographique aux contraintes naturelles suffisamment exigeantes pour que la vie ne puisse s'y développer que de façon circonscrite. Des îlots de culture originaux, favorisés par l'isolement relatif, ont pu naître dans cet espace très particulier. L'Iran s'est ainsi doté d'une puissance imaginative, spirituelle et militaire. Il lui était toutefois impossible de rayonner sur le Moyen-Orient en restant confiné sur le territoire isolé qu'il occupe. Sa puissance régionale ne devint effective qu'à la condition que le cerveau imaginatif persan, sis sur le haut plateau, prenne possession du ventre babylonien, nombril de la puissance agricole puis maritime. Lorsque ce couplage du cerveau et du ventre devenait effectif, l'Iran pouvait aller s'emparer d'un moteur secondaire situé sur la côte méditerranéenne. Celui-ci associait les riches provinces de Syrie et d'Égypte, siège d'une agriculture florissante et portes sur une autre mer. À l'inverse, lorsque les pôles iranien, babylonien et syrien étaient dissociés, la puissance créatrice persane se détournait du champ politique pour se tourner vers la science ou la poésie. Dans le contexte actuel au Moyen-Orient ce livre a l'avantage de donner des clefs de lecture enracinées dans l'histoire longue.

18,00 €
Parution : Janvier 2020
ISBN : 978-2-9406-3236-7
Fiche consultée 40 fois