Des villes et des hommes : Regard sur la collection Florence et Damien Bachelot

Auteur(s) : Douglas Kennedy, Ricardo Vazquez, Valérie Le Plouhinec, Christine Schultz-Touge

Editeur : Editions Clémentine de la Ferronière

Depuis une vingtaine d'années, de manière intuitive et passionnée, Florence et Damien Bachelot ont acquis plus de 600 photographies. La collection reflète le regard personnel de ces deux amateurs avertis en privilégiant, dans un premier temps, des clichés réalisés par des photographes humanistes français (Brassaï, Doisneau, Cartier-Bresson...) puis s'intéressant au travail de plus jeunes artistes comme Stéphane Couturier, Thibaut Cuisset... Elle s'enrichit très vite de photographies des grands américains (Lewis Hine, Sid Grossman, Robert Frank, Bruce Davidson, Saul Leiter) ou anglais tel Paul Graham, avec comme principe d'acquérir exclusivement des tirages d'époque d'une qualité exceptionnelle. L'énergie et la passion que développent ces collectionneurs les ont amenés à fréquenter de très près le milieu photographique, les galeristes bien sûr, mais aussi les artistes, les responsables d'institutions, les commissaires d'expositions et critiques d'art. Ils sont ainsi devenus de véritables acteurs artistiques et culturels dans le champ de la photographie et figurent aujourd'hui parmi les plus importants collectionneurs de l'Américain Saul Leiter ou du Français Gilles Caron. Florence et Damien Bachelot s'interdisent de limiter leurs choix à des sujets exclusifs, voulant pouvoir saisir la diversité des images qui les touchent. Seule la qualité de la photographie, son originalité et sa force comptent dans le choix définitif. Néanmoins, par leur intérêt pour le réel, l'urbain, son évolution et sa complexité, une partie importante de leur collection s'attache à une réflexion sur la place de l'homme dans la société et dans la ville. Il s'agit souvent d'images qui s'organisent autour des métropoles, de l'architecture, de la marche dans la rue et de la perception de l'espace moderne. Ils reprennent en cela l'idée du sociologue Edgar Morin quand il avance:
«la ville a toujours été créatrice d'histoire et l'homme a toujours été créateur de villes créatrices».
Douglas Kennedy, grand écrivain américain qui connaît bien la France, a écrit en 1997 The Big Picture, roman consacré à un homme qui désirait être photographe. Il rédige un texte consacré au couple collectionneur dans le catalogue de l'exposition aux côtés des critiques et commissaires.

34,00 €
Parution : Février 2018
128 pages
ISBN : 979-1-0965-7506-0
Fiche consultée 20 fois