Dezso Kosztolanyi

Dezso Kosztolanyi
Cinéma muet avec battements de coeur
Cinéma muet avec battements de coeur

De dix lignes à cinq pages, ces textes courts ont été écrits par Kosztolanyi (1885-1936) pour un journal budapestois. Histoires minuscules, tirées de faits divers, simples billets, ce sont des...

Anna la douce (bis)
Anna la douce (bis)

Il est intéressant de noter que Anna la douce fut publiée par Kosztolanyi en 1926. Presque une dizaine d’année plus tard, en France, les sœurs Papin, domestiques exemplaires, assassinaient...

Alouette (bis)
Alouette (bis)

Comme tous les très grands livres, Alouette, que Kosztolanyi estimait être « son plus grand roman », fut mal compris lors de sa parution en 1922: ses contemporains n’y virent qu’un roman de...

L'étranger et la mort
L'étranger et la mort

Ce recueil, qui réunit des textes écrits entre 1905 et 1935, témoigne des constantes de l'écriture de l'auteur, à travers son humanisme et son humour. L'âme et la langue, troisième partie de...

Le Traducteur Cleptomane et autres histoires
Le Traducteur Cleptomane et autres histoires

"Le romancier hongrois, tout comme le Tchèque, a cet art de dire l'indicible, la sclérose et la mort sur un air de fugue et un ton de plaisanterie. " Michèle Gazier, Télérama.

Le Cerf-volant doré
Le Cerf-volant doré

Antal Novàk : enseigne avec ferveur et enthousiasme les mathématiques et la physique-chimie au lycée de Sàrszeg. Professeur principal de la classe de terminale. Hilda : sa fille de dix-sept ans...

Cure d'ennui: Écrivains hongrois autour de Sándor Ferenczi
Cure d'ennui: Écrivains hongrois autour de Sándor Ferenczi

Un recueil de nouvelles où le quotidien tourne à l'étrange, où l'on rencontre l'angoisse et la folie ordinaire sous l'eau calme du lac, mais où l'humour aussi est présent à chaque page....

Alouette
Alouette

Alouette doit partir une semaine à la campagne. Comment ses vieux parents vont-ils survivre à une si longue absence ? Après quelques larmes et le sentiment d'être perdus sans elle, les voilà...

Anna la Douce
Anna la Douce

La bonne idéale, la domestique inégalée que tout le quartier Krisztina envie aux Vizy, assassinera ses maîtres au cours d'une nuit, transperçant leurs corps de neuf coups de couteau.