Un corps à soi

Auteur : Camille Froidevaux-Metterie
Editeur : Le Seuil

Longtemps, les femmes n'ont été que des corps, définies par leurs fonctions sexuelle et maternelle. La révolution féministe les a délivrées de ce carcan, mais elle a aussi dévalorisé le corps féminin. N'est-il pas pourtant le noeud singulier de notre rapport à nous-même et au monde ?

À partir d'une relecture de Simone de Beauvoir, la philosophe Camille Froidevaux-Metterie propose de le saisir sous ses deux aspects : lieu de la domination masculine et vecteur d'une pleine émancipation. Sa pensée progresse au fil d'une exploration de ces événements corporels qui scandent la vie des femmes, de l'enfance empêtrée à la ménopause invisibilisée, de la honte adolescente à la découverte de la jouissance, de l'épreuve du réel maternel aux ravages de la violence sexuelle. Au fil de ces étapes, où l'écriture en première personne résonne avec les voix plurielles des femmes, l'autrice pose les jalons qui leur permettront de reprendre possession de leurs corps, jusqu'au plus intime d'elles-mêmes. Son féminisme incarné s'attaque au socle même du patriarcat et renouvelle, à l'écoute des luttes les plus contemporaines, les fondements théoriques du féminisme.

23,00 €
Parution : 2 Septembre 2021
352 pages
ISBN : 978-2-0214-4866-5
Fiche consultée 13 fois

La presse en parle

A ses recherches précédentes, Camille Froidevaux-Metterie ajoute dans ce nouvel essai une dimension résolument plus intime, usant de la première personne et mêlant habilement théorie, témoignages recueillis et expériences personnelles.
Surtout, le parcours qu’il propose ouvre la voie à une réinvention de la corporéité des femmes, qui achèverait de rendre à ces corps historiquement constitués en « objets » leur dignité de corps-sujets.
Sophie Benard, Le Monde

Informations sur le livre