La Terre entre nos mains

Auteur : Thomas Pesquet
Editeur : Flammarion

Mers, fleuves, îles, déserts, montagnes, villes… D’avril à novembre 2021, l’astronaute Thomas Pesquet a photographié depuis la Station spatiale internationale notre planète sous toutes ses facettes. Des clichés spectaculaires et fascinants de la mission Alpha, pour la première fois réunis dans un livre, qui nous font prendre conscience de la fragilité de la Terre et de l’absolue nécessité de la protéger.

Un vibrant hommage aux merveilles de la nature. Un plaidoyer magistral pour une prise de conscience collective face aux bouleversements climatiques.

Envoyé pour la deuxième fois en mission par l’Agence spatiale européenne (ESA), Thomas Pesquet aura passé 200 jours dans l’espace, au cours desquels il a effectué 4 sorties dans le vide du cosmos et pris part à plus de 200 expériences scientifiques, dont certaines préparent les futures missions vers la Lune et Mars. Il fut à cette occasion le premier commandant français de la Station spatiale internationale.

Les droits d’auteur de cet ouvrage sont reversés aux Restos du Cœur.

39,00 €
Parution : Novembre 2022
416 pages
ISBN : 978-2-0804-1413-7
Fiche consultée 45 fois

Extrait

Quelle expérience est plus magique, quelle aventure peut surpasser celle de voyager dans l’espace ? S’y rendre à nouveau ! Ce livre est né de l’émerveillement intact, et même redoublé, que j’ai ressenti tout au long de ma deuxième mission en orbite autour de la Terre.
Passer près de deux cents jours à bord de la Station spatiale internationale (ISS), c’est avant tout vivre une aventure scientifique hors normes : la Station est un laboratoire de pointe, de la taille d’un terrain de football et dont le volume intérieur équivaut à celui d’un avion long-courrier, où les scientifiques du monde entier utilisent l’environnement spatial, et en particulier l’impesanteur, pour mener des recherches réalisées par les astronautes et obtenir ainsi des résultats inaccessibles sur Terre. Tous les jours, les membres d’équipage mettent en œuvre, en coopération avec le centre de contrôle et les laboratoires, des protocoles ambitieux en physiologie,
en mécanique des fluides, en physique des matériaux, en biologie cellulaire, en immunologie ou en neurologie... Les astronautes sont les yeux et les oreilles des équipes au sol, mais aussi bien souvent les cobayes d’expériences aussi complexes qu’innovantes, destinées à faire avancer la recherche et la connaissance sur la planète. Meilleurs alliages, vaccins, traitements médicaux plus efficaces, nouvelles technologies, plantes plus résistantes : la liste des bénéfices issus de ces travaux est longue. Une part non négligeable de notre activité consiste également à préparer les missions du futur : c’est grâce aux études menées aujourd’hui à bord de l’ISS que sont rendues possibles les missions de demain vers la Lune ou Mars.
Outre ces activités scientifiques, notre quotidien est rythmé par la maintenance et la logistique indispensables pour opérer et entretenir notre vaisseau et assurer son bon fonctionnement, mais aussi pour rendre la vie humaine possible dans l’environnement le plus inhospitalier qu’on puisse imaginer : le vide total, des températures extrêmes, le tout à quatre cents kilomètres au-dessus de la planète. Si on ajoute les deux heures et demie de sport quotidien, vitales pour se maintenir en forme, et les activités moins fréquentes mais lourdes comme les sorties en scaphandre ou l’arrivée et le départ des vaisseaux ravitailleurs, il reste très peu de temps pour s’adonner à la photographie...

Informations sur le livre