Que faire des cons ? pour ne pas en rester un soi-même

Que faire des cons ? pour ne pas en rester un soi-même

Auteur : Maxime Rovere
Editeur : Flammarion

Votre vie est encombrée d'une ou plusieurs créatures malfaisantes? Vous désirez surmonter cette odieuse expérience et savoir comment vous en défaire? Avec humour, bienveillance et sagesse, ce livre propose une nouvelle éthique pour penser et soigner ce fléau de notre temps, maladie du collectif et poison de nos vies individuelles.

12,00 €
Parution : Janvier 2019
208 pages
ISBN : 978-2-0814-5207-7
Fiche consultée 83 fois

La presse en parle

"Quand on identifie un con dans la rue, dans sa famille, parmi ses amis ou les fréquentations de ses amis, on a toujours tendance à se focaliser sur l'objet. C'est-à-dire qu'il y aurait un abruti ou une idiote qui serait la lie de l'espèce humaine", explique Maxime Rovere, philosophe et auteur du livre Que faire des cons ? aux éditions Flammarion. "Quand on formule ce jugement, on est soi-même en train de cesser de faire certaines choses qui sont indispensables à l'être humain et notamment comprendre, ou faire preuve d'empathie. Il y a toujours deux cons quand on parle de connerie : celui qu'on identifie comme un objet et celui qu'on est en train de (re)devenir. Il faut lutter contre les deux."

Pourquoi faut-il "faire avec" les cons ?

"Nous ne pouvons pas toujours nous libérer des cons, soit par le mépris, soit en les oubliant. Quand c'est votre supérieur hiérarchique, vous allez le voir tous les jours. Quand c'est la personne avec laquelle vous êtes marié(e)... Ces situations là nous imposent de 'faire avec'. (...) Cette nécessité de 'faire avec' est au cœur de mon livre, pour les accepter", ajoute le philosophe.
FranceInfo