Déraison des raisons : Les juges faces aux nouvelles familles

Déraison des raisons : Les juges faces aux nouvelles familles

Auteur(s) : Florence Cestac, Sabine Prokhoris, Elisabeth Badinter
Editeur : Presses Universitaires de France - PUF

La loi sur le mariage pour tous et le développement des techniques d'assistance à la procréation modifient les formes de l'alliance et de la parenté. Non sans susciter débats et controverses - on a pu le mesurer lors des récents états généraux de la bioéthique. Si le droit, peu à peu, accompagne ces mutations, ce n'est pas cependant sans embarras. Quelles conséquences pour les familles dont les enfants sont nés grâce au recours à des techniques procréatives réservées aux seuls couples hétérosexués, voire prohibées en France (gestation pour autrui)? A travers l'analyse de quelques controverses judiciaires liées à ces situations nouvelles, on proposera un éclairage sur l'impensé qui sous-tend le discours des "experts" ès familles, juristes ou "psy", qui peinent à concevoir un ordre familial non conforme au modèle traditionnel : un "papa" et une "maman". Ordre pourtant juridiquement, psychiquement et socialement concevable. Cela à partir d'un emplacement de lectrice profane du droit, articulé à une pratique philosophique d'analyse critique des discours et à une expérience de psychanalyste accompagnant des personnes engagées dans des façons non "classiques" de faire famille.

18,00 €
Parution : Août 2018
232 pages
ISBN : 978-2-1308-0071-2
Fiche consultée 19 fois