Toute une époque

Auteur : Ariane Chemin
Editeur : Robert Laffont

À travers des événements significatifs et des personnages emblématiques, Ariane Chemin révèle la véritable physionomie d'une époque marquée par la fin des idéologies et le recul des partis traditionnels, la montée des intégrismes et le retour du religieux, la paupérisation d'une partie de la population, le réveil des thèses identitaires et l'émergence de nouveaux réseaux d'influence.
Elle montre ce grand basculement en relatant des scènes, saisissant des séquences ou brossant des portraits plus évocateurs que bien des analyses. Dans un reportage sur le mariage à grand spectacle de deux personnalités du gotha socialiste, « La gauche à la noce », ou sur l'enterrement de Michel Rocard en présence de François Hollande, « Hollande et les cendres du rocardisme », elle illustre la fin d'une certaine gauche. Dans ses enquêtes sur Laurent Wauquiez ou François Fillon, elle dépeint les désarrois d'une droite piégée par ses contradictions. Ariane Chemin livre aussi les enquêtes qu'elle a menées sur le terrain, à Clichy sous Bois au lendemain des émeutes de 2005, à Marseille dans les quartiers Nord, et dans la région toulousaine à la rencontre de celui qui fut le « référent » des frères Merah. Elle consacre des pages saisissantes à un anonyme prénommé Rafael qu'elle appelle « l'inconnu de la Concorde », un SDF mort de froid en 2008.
Son ouvrage nous offre enfin une galerie de portraits savoureux d'hommes et de femmes qui, chacun dans leur style, incarnent l'esprit du temps. D'Élisabeth Levy à Éric Zemmour, de Jean-Luc Mélenchon à Claude Lanzmann, de Michel Houellebecq à Jean D'Ormesson, c'est toute une époque qui nous est racontée de la façon la plus vivante et la plus perspicace.

Ariane Chemin est grand reporter au Monde.

20,00 €
Parution : Mai 2018
360 pages
ISBN : 978-2-2211-5778-7
Fiche consultée 29 fois

La presse en parle

Eric Zemmour, Elisabeth Lévy, François Fillon, Edouard Philippe… Ariane Chemin, grand reporter au Monde, revient, dans ce recueil d’articles parus entre 2005 et 2018, sur quelques-uns des protagonistes de l’actualité, mais aussi sur des anonymes – sans eux, écrit-elle, il serait impossible « de raconter la tectonique d’un pays en mouvement ». Son analyse fine et percutante de notre époque se révèle une quête inlassable de ces « débris de réalité qui vaillamment s’opposent aux “fake news”, cette gorgone moderne ».
Le Monde