Funambules

Funambules

Auteur : Charlotte Erlih
Editeur : Grasset

Ada et Judith. L'une rêve de réaliser un film, l'autre de devenir grand reporter, mais l'horizon du succès semble chaque jour un peu plus fantasmatique. Ada et Judith, ou deux fils tendus au-dessus du vide. Seule, sans projet concret, bientôt délogée de son appartement, Ada présente aujourd'hui son scénario à un producteur enflé par la réussite, Denis Moucheteux. Pour elle, c'est le rendez-vous de la dernière chance, pour lui, l'occasion de jouer avec une souris affolée.
Dévorée d'angoisse, Ada n'a pas le choix, elle doit convaincre le matamore. Alors elle lui raconte une histoire de funambule... En reportage dans un cirque de seconde zone, Judith croise la route de Julien, acrobate génial mais farouche. Enfin décidée à reprendre le fil de son destin, elle lui propose une idée folle et magnifique qui les rendra tous deux célèbres. D'abord hostile, Julien finit par la rejoindre à Paris et par accepter de danser dans le ciel de la capitale...
Comiques, parfois grotesques, toujours attachantes, Ada et Judith ne sont ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait distinctes. L'humour et la sensibilité de Charlotte Erlih glisse avec grâce sur une vertigineuse construction en abyme. Sous sa légèreté apparente, Funambules évoque le difficile trajet qui consiste à prendre le risque d'exister. A être au présent, un pas après l'autre. Sur le fil du rasoir.
Vivant, parce qu'on peut tomber. Parce qu'on peut rater.

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Christophe Cuq
17,50 €
Parution : Mai 2018
192 pages
ISBN : 978-2-2468-1608-9
Fiche consultée 13 fois

La presse en parle

Charlotte Erlih est une équilibriste. Révélée par le formidable Bacha Posh (Actes Sud junior, 2013), elle avait dévoilé son goût pour les fildeféristes en donnant sa voix à un ­Orphée qui défiait le vide sur une simple sangle tendue à cent mètres du sol dans Highline (Actes Sud junior, 2015). Pour son premier livre pour adultes, elle reprend ce fil narratif et le double par un astucieux dialogue entre deux intrigues. Ada imagine un scénario qu’elle modifie à vue pour convaincre un producteur de la financer, au risque du faux pas qui précipiterait sa chute. Judith, son personnage, est pareillement dans une impasse quand elle imagine un projet fou : filmer un acrobate de génie, défiant le vide entre les tours de Notre-Dame. ­Double jeu de séduction, aussi périlleux et fatidique que la partie d’échecs entre La Mort et le chevalier du Septième Sceau, de Bergman. Un fil suspendu pour arrêter le temps ? Le « destituer » ? Avec malice et virtuosité, Charlotte Erlih réussit son tour.
Ph.-J. C., Le Monde