21 leçons pour le XXIe siècle

Auteur : Yuval Noah Harari
Editeur : Le Livre de Poche
Sélection Rue des Livres

Pourquoi la démocratie libérale est-elle en crise ? Sommes-nous à l'aube d'une nouvelle guerre mondiale ? Que faire devant l'épidémie de « fake news » ? Quelle civilisation domine le monde : l'Occident, la Chine ou l'Islam ? Que pouvons-nous faire face au terrorisme ? Que devons-nous enseigner à nos enfants ?

Avec l'intelligence, la perspicacité et la clarté qui ont fait le succès mondial de Sapiens et Homo deus, Yuval Noah Harari décrypte le XXIe siècle sous tous ses aspects - politique, social, technologique, environnemental, religieux, existentiel... Un siècle de mutations dont nous sommes les acteurs et auquel nous pouvons encore redonner sens par notre engagement. Car si le futur de l'humanité se décide sans nous, nos enfants n'échapperont pas aux conséquences.

Traduction : Pierre-Emmanuel Dauzat
8,90 €
Parution : Novembre 2021
Format: Poche
576 pages
ISBN : 978-2-2531-0747-7
Fiche consultée 91 fois

Extrait

Dans un monde inondé d’informations sans pertinence, le pouvoir appartient à la clarté. En théorie, chacun peut prendre part au débat sur l’avenir de l’humanité, mais il n’est pas si facile de garder une vision claire. Souvent, nous ne nous apercevons même pas qu’un débat est en cours et ignorons quelles sont les questions clés. Des milliards d’entre nous ne peuvent guère se payer le luxe d’enquêter car nous avons des choses plus pressantes à faire: aller au travail, nous occuper de nos enfants ou prendre soin de nos vieux parents. L’histoire, hélas, ne vous fera aucune fleur. Si l’histoire de l’humanité se décide en votre absence, parce que vous êtes trop occupé à nourrir et habiller vos enfants, ni eux ni vous n’échapperont aux conséquences. C’est très injuste, mais qui a dit que l’histoire était juste ?
Historien, je n’ai ni vivres ni vêtements à distribuer. En revanche, je puis essayer d’apporter un peu de clarté, et ce faisant aider à aplanir le terrain de jeu global. Si cela donne ne serait-ce qu’à une poignée de gens supplémentaires le moyen de prendre part au débat sur l’avenir de notre espèce, j’aurai fait mon travail.
Dans mon premier livre, Sapiens, j’ai survolé le passé de l’homme, examinant comment un singe insignifiant est devenu le maître de la planète Terre.
Homo deus, mon deuxième livre, explore l’avenir de la vie à long terme, envisageant comment les humains pourraient finalement devenir des dieux, et quelle pourrait être la destinée ultime de l’intelligence et de la conscience.
Dans ce livre-ci, j’entends faire un zoom sur l’« ici et maintenant ». Je me concentre sur les affaires courantes et l’avenir immédiat des sociétés humaines. Que se passe-t-il actuellement ? Quels sont les plus grands défis et choix du jour ? À quoi devrions-nous prêter attention ? Que devons-nous enseigner à nos enfants ?
Bien entendu, qui dit 7 milliards d’habitants, dit 7 milliards d’ordres du jour, et pouvoir prendre du recul est un luxe relativement rare. Une mère célibataire qui se bat pour élever deux enfants dans un bidonville de Bombay ne pense qu’à leur prochain repas; les réfugiés entassés sur une embarcation au milieu de la Méditerranée scrutent l’horizon, essayant d’apercevoir la terre; et un moribond, dans un hôpital surpeuplé de Londres, rassemble ses dernières forces pour respirer encore un peu. Tous ont des problèmes autrement plus urgents que le réchauffement climatique ou la crise de la démocratie libérale. Aucun livre ne saurait rendre justice à tout cela, et je n’ai pas de leçons à donner aux gens qui sont dans de telles situations. Je puis seulement espérer apprendre d’eux.
Mon ordre du jour est ici global. J’examine les grandes forces qui façonnent les sociétés à travers le monde et sont susceptibles d’influencer l’avenir de notre planète dans son ensemble. Le changement climatique peut bien sortir des préoccupations des gens pris par des urgences vitales, mais il pourrait finir par rendre inhabitables les bidonvilles de Bombay, envoyer d’énormes nouvelles vagues de réfugiés à travers la Méditerranée et déboucher sur une crise mondiale du système de santé.
La réalité se compose de multiples fils, et ce livre s’efforce de passer en revue divers aspects de notre situation globale, sans prétendre à l’exhaustivité. À la différence de Sapiens et d’Homo deus, il ne s’agit pas d’un récit historique, mais d’un choix de leçons. Et ces leçons ne se concluent pas sur des réponses simples. Leur propos est de stimuler la réflexion et d’aider les lecteurs à participer à quelques-unes des grandes conversations de notre temps.
Le livre a bel et bien été écrit en conversation avec le public. Nombre des chapitres ont été composés en réponse à des questions que m’ont posées lecteurs, journalistes et collègues. Des versions antérieures de certaines sections ont déjà paru sous diverses formes, me donnant l’occasion de recevoir des commentaires et d’affûter mes arguments. Certains passages traitent de technologie, d’autres de politique, d’autres encore de religion ou d’art. Certains chapitres célèbrent la sagesse humaine, d’autres éclairent le rôle crucial de la bêtise. La question primordiale n’en demeure pas moins la même : que se passe-t-il dans le monde actuel, quel est le sens profond des événements ?

Informations sur le livre