Un soupçon de liberté

Auteur : Margaret Wilkerson Sexton
Editeur : Actes Sud

Sur près de soixante-dix ans et trois générations, Margaret Wilkerson Sexton relate la saga d’une famille noire et déroule l’histoire de la Nouvelle-Orléans, ville symbole de la fracture sociale et raciale américaine, dans un premier roman puissant et lumineux. Entremêlant les destins d’Evelyn, Jackie et T.C. à des moments charnières de leur existence, elle nous montre que si les temps changent, les problèmes des Afro-Américains restent les mêmes dans un pays toujours malade de ses discriminations.

Traduction : Laure Mistral
22,50 €
Parution : Septembre 2020
237 pages
ISBN : 978-2-3301-3677-2
Fiche consultée 17 fois

La presse en parle

Des beaux quartiers de La Nouvelle-Orléans en 1944 aux immeubles décatis gangrenés par le trafic de drogue de 2010, ce premier roman accompagne les désillusions d’une famille sur trois générations. Evelyn, créole et fille de médecin qui perd son rang en tombant amoureuse d’un étudiant noir et pauvre ; Jackie, mère célibataire qui voudrait croire à la quête de rédemption de son mari accro au crack ; enfin le jeune T. C. qui, à sa sortie de prison, s’apprête à devenir père et à retomber dans le commerce de cannabis. Margaret Wilkerson Sexton ne se distingue pas par l’originalité de son sujet – la possibilité pour les hommes noirs américains de construire un avenir meilleur pour leurs enfants. Mais le fait de poser cette question à partir de La Nouvelle-Orléans s’avère un choix subtil qui dessine une sorte de toile d’araignée où tous les personnages se trouvent peu à peu piégés, privés de leurs rêves de bonheur.
Gladys Marivat - Le Monde des livres

Informations sur le livre