L'ultime festin

Auteur : Gert Nygårdshaug
Editeur : Gaïa

À Lagendonk, une petite ville imaginaire, Tremor Harding, épicurien de quarante-neuf ans, expert concepteur de laser, a atteint un tel niveau de connaissance, de jouissance et de compréhension du monde que la vie ne semble plus lui réserver de grandes surprises. Il décide alors de se lancer un ultime défi scientifique, existentiel et culinaire : il va s'auto-consommer. À cet effet, il fait construire un bunker sur mesure. Animé par une véritable curiosité scientifique, Tremor pressent que cette expérience inédite pourrait mener à une fusion spectaculaire entre esprit et matière.

Traduction : Esther Sermage
22,50 €
Parution : Octobre 2021
288 pages
ISBN : 978-2-3301-5609-1
Fiche consultée 20 fois

La presse en parle

« La chair est triste, hélas ! et j’ai lu tous les livres », ce vers de Mallarmé épuise l’état d’esprit du protagoniste de ce roman. Si triste est la chair – la sienne en particulier – qu’il décide de s’en débarrasser… en se mangeant. Ce projet « nourrit » la narration, faite d’épisodes à la fois loufoques et inquiétants, car on a beau vouloir se consommer loin des regards de ses semblables, dans un bunker spécialement conçu pour l’occasion, couper les liens n’est pas chose facile. […] Connu en France pour sa Trilogie de Mino (J’ai lu, 2014, 2015), Gert Nygardshaug possède une imagination débordante […] ce récit original mérite qu’on s’y arrête, l’autoconsommation du héros fonctionnant comme une métaphore efficace de la société qui l’entoure et s’autodétruit. »
Elena Balzamo, Le Monde

Informations sur le livre