Les Outrages

Les Outrages

Auteur : Kaspar Colling Nielsen
Editeur : Calmann-Lévy

Propulsé dans une Europe en crise face à l'islamisation, la montée de l'extrême droite ainsi que la recrudescence de réfugiés, Nielsen imagine une société danoise qui aurait trouvé sa solution: exporter tous ses étrangers sur un terrain racheté au Mozambique.
Dans ce contexte intense, une galerie de personnages en crise se déploie. Il y a Stig, issu de la scène rock radicale, devenu un grand galeriste d'art contemporain toujours plus provoc. Son épouse, chercheuse en intelligence artificielle, mutée dans un labo en pleine campagne, les forçant à quitter Copenhague. Leur fille Emma, très fragile, qui a décidé contre leur accord de partir seule au Mozambique pour défendre la cause des immigrés. Et Christian, l'artiste star de Stig, très porté sur la gente féminine et en crise d'inspiration, jusqu'à ce qu'il croise la très jeune Mia, qui va restimuler sa créativité.
Alors que Stig, propulsé avec horreur dans une communauté huppée de milliardaires ayant fuit la ville pour renouer avec la nature, trouve un plan diabolique pour que le monde de l'art ne l'oublie pas, sa fille découvre l'amour parmi les opprimés mais aussi les limites de son champ d'action, et Christian se retrouve pris au piège par Mia qui s'avère loin d'être stable mentalement...
Dans un monde où le cynisme est roi, chacun va tenter de sauver sa peau, mais à quel prix ? Lecture explosive où humour très noir, plume ciselée, provoc et sexe gouvernent, Les Outrages est avant tout follement intelligent et cruellement lucide. Un roman choc qui ose nous bousculer pour mieux nous montrer les dérives de l'être humain.

Traduit du danois par Alex Fouillet
21,50 €
Parution : Janvier 2019
414 pages
ISBN : 978-2-7021-6538-6
Fiche consultée 36 fois

La presse en parle

Des animaux aux prénoms humains, des humains qui se conduisent comme des bêtes sauvages, des drones et des robots bons à tout faire, des programmes de prolongation de vie, une technologie galopante et discriminatoire... Avec cette tragicomédie, Kaspar Colling Nielsen joue sur tous les tableaux : surréaliste, moraliste, naturaliste, philosophique, sociologique, scientifique, artistique... On reste baba devant une telle richesse, une si belle imagination et un tel degré d'intelligence ! Artificielle ou pas.
Marianne Payot, L'Express