Les Ombres de la toile

Auteur : Chris Brookmyre
Editeur : Points

Rien ne les préparait pourtant à s'associer. Entre Samantha, 19 ans, contrainte de renoncer à ses rêves, mais dotée d'un talent inné pour l'informatique, et Jack Parlabane, brillant journaliste d'investigation, avide de retrouver sa crédibilité après une énorme bourde, le défi est de taille. Sauront-ils s'engouffrer sans danger dans les zones les plus périlleuses d'Internet ? Vont-ils céder à un chantage qui les pousse à l'espionnage industriel ? Un suspense aussi inquiétant que jouissif par le maître du thriller écossais.

Traduction : David Fauquemberg
8,80 €
Parution : Mars 2021
Format: Poche
576 pages
ISBN : 978-2-7578-8627-4
Fiche consultée 72 fois

Extrait

Il n’a jamais vu un froid si froid, pénétrant et impitoyable. Un froid qui l’enveloppe complètement, comme l’étreinte d’un spectre, et qui le broie.
Ses membres sont paralysés, des spasmes saccadés les parcourent encore, minuscules échos des convulsions qui l’ont réduit à l’impuissance, et il voit son souffle étranglé, comme guindé, s’échapper de sa bouche en fines volutes. La douleur palpite encore dans tout son corps, de ses organes internes jusqu’au bout de ses doigts. Ses oreilles bourdonnent, et des explosions dansent dans ses yeux comme un feu d’artifice miniature.
La température est si basse qu’il a l’impression que l’air a des milliers de dents qui lui cisaillent la peau, mais le pire, c’est ce qu’il y a sous lui. Le sol est comme un immense radiateur inversé, aspirant sa chaleur par tous les points de contact, et comme il est allongé à plat sur le dos, cela équivaut à près de la moitié de la surface de son corps.
Penché sur lui, son assaillant le contemple à travers le visage au sourire inexpressif d’un masque blanc à la Anonymous.
Il lui semble apercevoir un éclat fugitif au creux d’une main gantée de noir, l’espace d’un court instant, puis plus rien. Difficile à dire, au milieu de tous les éclairs qui agitent son champ de vision, conséquences de la décharge envoyée par la matraque électrique.
– Je veux que tu saches pourquoi il t’arrive ça, et je veux que tu comprennes pourquoi ça arrive maintenant. Il y a tellement de colère dans la voix, une colère qui
trahit des années de haine ; des années d’attente. Comment a-t-il pu ne pas voir venir cette trahison ?
Comment a-t-il pu foncer tête baissée dans ce piège ?
– Tu as cru que tu t’étais réinventé, pas vrai ? Que t’avais rétabli pour de bon ta réputation ? Je voulais te laisser toucher du doigt cet avenir meilleur. Je voulais te laisser croire que tu allais redevenir ce que tu étais
avant... avant de t’enlever tout ça.
Tout là-haut, sur le mur, il repère l’objectif sombre d’une caméra de surveillance, et, en la voyant, une évidence plus froide encore que le sol s’empare de lui. Il comprend, trop tard, la signification de ce masque, sa fonction pratique plutôt que symbolique.
C’est le masque qui vient confirmer que ce qu’il a cru entrapercevoir est bel et bien une lame.
C’est le masque qui lui fait comprendre qu’il est sur le point de mourir.

Informations sur le livre