Transit

Auteur : Rachel Cusk
Editeur : L'olivier
Sélection Rue des Livres

Après l'effondrement de sa famille, une écrivaine déménage à Londres. Mais pour habiter une nouvelle ville, il lui faut avant tout habiter une nouvelle vie, et construire une nouvelle réalité pour elle et ses enfants. C'est pourquoi, profitant d'un moment où ses deux fils retournent vivre chez leur père, la narratrice de Transit se livre à la rénovation de leur appartement. Ce qui n'était qu'une étape très matérielle de son existence prend des tours inattendus, et débouche sur des bouleversements bien plus profonds : comment se remettre d'un divorce ? Est-il vraiment possible de transformer ce qu'on est ? Ce sont quelques-unes des questions que la narratrice va affronter.
D'autant plus qu'elle doit faire face à la vie idyllique de ses voisins, et à la réapparition d'un ancien amant, Gerard, qui n'a pas vraiment tourné la page...

Maniant à la fois l'humour, la lucidité cruelle et une capacité d'observation ravageuse, ce roman est également l'émouvant portrait d'une femme qui cherche sa place dans le monde.

Traduit par Cyrielle Ayakatsikas
22,00 €
Parution : Avril 2018
240 pages
ISBN : 978-2-8236-1075-8
Fiche consultée 34 fois

La presse en parle

Rachel Cusk est cette romancière britannique découverte avec Arlington Park (L’Olivier, 2007). Dans Transit, son nouveau roman, elle met en scène une femme écrivain, Faye, qui, après un divorce, emménage dans un appartement – ou plus exactement une ruine – qu’il lui incombe de reconstruire à l’instar de sa vie. La grande force de Cusk consiste à ne jamais dévoiler exactement le contenu des pensées de son héroïne, que l’on voit surtout observer les autres et les écouter. Au lecteur de deviner les sentiments cachés dans les interstices des menus faits. La vie intérieure de Faye n’est jamais clairement exposée, mais on la sent qui affleure. Se déplace souterrainement. Passant de l’effroi du vide à l’angoisse de la résignation puis à la volonté déterminée de forcer la serrure du destin. Avec, en point d’orgue, une méditation sur la destinée, le libre arbitre et la façon dont l’une peut être modifiée par l’autre.
Florence Noiville, Le Monde des livres